La petite vie de Lola

07 décembre 2010

Changement!

Bonjour à toutes!

Du fait du grand nombre de mes intérêts, passions et autres qui étaient réunis sur ce blog, j'ai décidé d'avoir, à présent, trois blogs sur lesquels vous pourrez me retrouver :

Pour découvrir ma passion de la cuisine, cliquez ici.

Si vous êtes désireux d'avis sur des livres ainsi que sur des films, cliquez ici.

Ce blog reste ouvert, et contiendra toutes les autres passions que je peux avoir.

Mettez à jour vos favoris, et à bientôt j'espère!!!

Posté par doucelola à 21:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


28 novembre 2010

Kramer contre Kramer

Bonjour à toutes !

Aujourd’hui, pour fêter mon retour sur mon blog, je souhaite vous faire partager ce qui, je pense, est « The » film of my life !!!

Pour preuve :

Je l’ai lu

Je l’ai vu (une bonne centaine de fois)…

Et je l’ai revu (dans d’autres conditions, en direct cette fois !)

Pourquoi un tel engouement pour ce film qui me transcende à chaque fois que je le vois ?

Probablement parce que ce film me renvoie directement à mon for intérieur, à ce père que je n’ai jamais connu…

Aussi parce qu’au-delà des larmes, de la souffrance, de la peur, du combat entre les parents, transparait tant d’amour, de tendresse, d’espoir, de rédemption…

Et cette éternelle question, à laquelle je n’ai jamais réussi à répondre : pourquoi une mère serait-elle plus à même qu’un père d’élever un enfant de sept ans ?

Voici un petit synopsis de ce chef-d’œuvre :

Ted Kramer rentre chez lui après la meilleure journée de sa vie : il vient d'obtenir une promotion qui représente le couronnement de sa carrière de publicitaire. Mais c'est pour entendre Joanna, sa femme, lui annoncer qu'elle le quitte et lui laisse leur fils Billy dont il ne s'est jamais vraiment occupé. Petit à petit, de maladresses en découvertes, Billy et Ted parviennent à recréer un foyer familial chaleureux et plein d’amour.

Jusqu’au jour où Joanna revient afin d’obtenir la garde de Billy…

Le jeu de Dustin Hoffmann et Meryl Streep est magistral, bluffant, plein de tendresse, de retenue… Ce film avait d’ailleurs obtenu cinq Oscars, dont l’Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur acteur et de la meilleure actrice dans un second rôle.

J’encourage tout le monde à le voir un jour !!!

CIMG2554

Trop la classe devant le théâtre!!!

Posté par doucelola à 21:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 novembre 2010

De retour!

Diplômée infirmière...

Future puéricultrice (fin 2011 si tout va bien...)

En couple, et très amoureuse...

Je reprends mon blog!

Posté par doucelola à 18:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 mai 2010

Le défi de Cece !!!

Je souhaitai depuis longtemps vous faire partager les fabuleux savons home-made que j’avais reçus de Cece, une femme formidable et généreuse. Sur son ancien blog, elle avait organisé un défi, consistant à proposer une savon original et dément, en utilisant un ingrédient de cuisine dedans, et en le décrivant au mieux. J’avais donc proposé le « Savutella » (gourmande, moi ?), un savon à base d’huile de noisette, de noisette en poudre, avec une fragrance proche de la fameuse pâte à tartiner, et présentée dans une petite caissette rectangulaire blanche, comme quand j’étais petite… ET J’AI GAGNE !!!!!!!!!!!!!

J’ai donc reçu les trois savons vainqueurs, un savon parmi ceux de la production perso de Cece, ainsi que plein de petits savons que Cece a rajouté. Quelle générosité ! J’étais vraiment ravie !

Voici donc les petites merveilles :

Savon « Savutella » : huile végétale de coco, de palme, d’olive et de noisette. Cacao et noisette en poudre, lait, extrait aromatique de cacao, fragrance.

J’aurais envie de la manger ! Il sent bon, est beau, je l’aime mon savon !

CIMG1862

Savon « Crazy nuts » : huile végétale de coco, de palme, d’olive, de noix de macadamia, de noix et de noisette. Crème fraîche, miel, fragrance, inclusions de morceaux de savons.

Il est présenté dans un emballage en forme de feuille d’arbre, et sent divinement bon, il a une odeur de forêt gourmande, de nature automnale, il est superbe !

CIMG1885

Savon « Lotus et bouche cousue » : huile végétale de coco, de palme, de colza, d’olive, de tournesol, de pépins de raisin. Lait, argile rose. Surgraissage à 8% avec de l’HV de son de riz. Fragrance « Fleur de lotus ».

C’est un savon en forme de galet, à l’odeur délicieuse et subtile de fleur de lotus.

CIMG1863

CIMG1865

Savon « Hammam » : savon à base de beurre de karité, de rhassoul et d’huile d’argan, avec une fragrance « Clémentine »

Je l’ai donc choisi parmi la collection de Cece. Il sent très bon, et a une jolie forme de petit kougelhof…

CIMG1876

Et plein de petites surprises :

CIMG1889

Savon « Do you want a breakfast ? » : à base de karité, thé vert, lait de chèvre, pulpe de banana, pulpe d’avoine et miel.

Plein d’ingrédients gourmands, et quelle odeur !

Savon « Au sel » : avec du sel de Guérande et un surgraissage à 15%.

Je suis impatiente de l’essayer, et je me demande quelle est la sensation du sel sur la peau… Ce sera une belle découverte !

Savon « Castille » avec seulement de l’huile d’olive, et de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné.

Un classique de la savonnerie que je suis heureuse de découvrir ! Car j’adore l’huile d’olive sous toutes ses formes !

Savon à base de karité, de yaourt et d’huile essentielle de bergamote.

J’aime beaucoup l’odeur de la bergamote, et l’alliance karité-yaourt doit être très douce pour la peau…

Savon « Lune de Miel » : à base de lait, miel et crème fraiche, avec un surgraissage à 8%.

Une bien bonne odeur, pour changer ! Et une couleur toute douce, toute crémeuse…

Bref, que de bonnes surprises ! J’ai été subjuguée par tous ces savons, et la grande générosité de Cece ! Allez visiter ses deux blogs, ils sont formidables! L'un est consacré au tambouillage et à la savonnerie, et l'autre est consacré à sa vie de mère de famille.

Ce défi m’a donné envie, un jour, de réaliser moi-même mes savons… Et ils sont tellement beaux et odorants, les beaux savons de Cece, que je ne réussis pas à les utiliser… Mais promis, un jour, je me lancerai !

Merci encore, ma belle Cece !

Posté par doucelola à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 avril 2010

Encore un roman régional!

Je voudrais vous parler d’un livre que j’ai lu dernièrement. Comme énoncé dans mes résolutions, je réussis à lire au moins un livre par mois, voire plus. Et ça me fait du bien !

J’ai donc lu « L’Etrangère de St Pétersbourg » d’Annie Degroote.

1050030_3023980

Au début du XXème siècle, Raphaëlline, une jeune fille issue d'une riche famille du Nord de la France, découvre dans la cave familial une malle appartenant à sa mère et regorgeant de trésors.

Nous allons alors découvrir l’histoire de Blonde Vaneyck, jeune Française des Flandres qui vient vivre à St Pétersbourg avec son père et sa nouvelle belle-mère, Katia, qui est russe… La découverte de cette contrée, à la fin du XIXème siècle, va se révéler être une très riche aventure pour la jeune demoiselle, elle va y faire l’apprentissage des inégalités sociales qui, malgré la fin du servage, subsistent lourdement sur le territoire russe, et elle va également y faire la rencontre de nombreux hommes qui changeront sa vie à tout jamais.

Je ne souhaite pas divulguer trop d’informations, afin de ne pas gâcher le plaisir d’une éventuelle lecture pour vous… J’ai beaucoup aimé ce livre, et j’avais du mal à le lâcher le soir avant d’aller dormir. J’ai trouvé la fin un peu tirée par les cheveux, mais bon, pas tant que ça… Juste que la vie de Blonde a été d’une densité incroyable !

De plus, j’ai toujours été attirée par la Russie. Et une de mes amies a vécu l’histoire inverse de Blonde : elle est russe, et est venue vivre en France lorsque sa mère a épousé un Français ! Mais ce livre m’a encore plus donné envie d’y aller un jour, de visiter ce magnifique pays, d’approcher son peuple et ses coutumes ! La vie russe de cette époque y est très bien décrite, que ce soit le quotidien des grandes villes ou la vie des paysans dans les datchas.

Si vous aimez les histoires d’amour, la Russie et les romans historiques, je vous conseille ce livre !

Posté par doucelola à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


22 février 2010

"Un bouquet de dentelle" de Marie-Paul ARMAND

En ce moment, j’adore lire des romans régionaux. En effet, l’Histoire est une de mes passions, et j’apprécie toujours de découvrir diverses régions de France, différents métiers d’autrefois, et ce avec quasiment toujours une histoire d’amour en fond de décor (parce que je suis une grande romantique…).

J’ai donc lu, pendant une longue sinusite, ce roman :

Un_bouquet_de_dentelle

C’est l’histoire d’Emmeline, jeune fille orpheline qui, de par les aléas de la vie, se retrouve à Cambrai et devient « roulotteuse », c’est-à-dire qu’elle ourle les mouchoirs à la main. Dame de compagnie d’une riche Cambrésienne, elle tombe amoureuse d’un jeune héritier, qui partage ses sentiments. Alors que le bonheur s’offre enfin à elle, un drame survient, et la mène jusqu’à Caudry, où elle sera raccommodeuse de dentelle.

La seconde partie du roman nous est contée par sa fille, Maxellende. Les deux femmes travaillent ensemble. Alors que la jeune demoiselle devient peu à peu une jeune femme épanouie et amoureuse, une rencontre fera resurgir un évènement du passé particulièrement douloureux…

J’ai eu du mal à abandonner ce roman lorsque je l’ai fini.  C’est un très joli roman, plein d’émotion et tout en retenue, qui nous renseigne à merveille sur la vie dans le Cambrésis de la fin du XIXème siècle. La fin est peut-être un peu prévisible, mais c’est un livre très bien écrit, très agréable à dévorer !

Posté par doucelola à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2010

Les champignons en cappuccino

Depuis l’an dernier, j’assiste deux fois par an à des cours de cuisine organisés par le CFA de Metz. J’apprécie ces moments de retrouvailles culinaires (malgré le levé à 7h le samedi matin…), et j’y apprends plein de choses que je m’efforce de reproduire chez moi grâce au petit dossier de recettes que nous recevons. La preuve avec la recette que je vais vous présenter.

J’ai donc participé à un atelier « Soupes modernes », au cours duquel nous avons réalisé un velouté de St Jacques, un minestrone de fruits de mer, une crème de chou-fleur et un cappuccino de champignons.

Cette dernière recette était tellement fine et délicieuse que je l’ai réalisée pour mon repas de Noël en namoureux (qui a fait office de repas de fête pour nos trois mois d’amour… J). Je l’ai réalisée en modifiant certaines choses, je vais donc vous dire quoi.

Les Champignons en Cappucinno

CIMG1335

Servi en verrines lors du cours de cuisine

Ingrédients (pour 10 personnes)

·         4 échalotes

·         200 gr de beurre

·         500 gr de pleurotes

·         500 gr de champignons de Paris

·         ½ litre de lait entier

·         15 cl de porto blanc (je n’en ai pas mis)

·         2 litres de fond blanc de volaille (j’ai utilisé du bouillon de cube Kn*rr)

·         ¼ litre de crème entière

·         Sel et poivre du moulin

Eplucher et laver l’ensemble des légumes. Emincer les champignons en fines lamelles d’1 millimètre.

Faire suer sans coloration la moitié des échalotes et les champignons avec 20 gr de beurre.

Déglacer au porto blanc, faire réduire (je n’ai donc pas réalisé cette étape, mais j’ai tout de même fait réduire l’eau rendue par les champignons).

Mouiller au fond blanc de volaille et au lait. Porter à frémissement, assaisonner, écumer et cuire à feu doux pendant 20 minutes. Mixer finement et passer au chinois (selon les goûts, parce que j’aime bien les petits morceaux de champignons dans le cappuccino…). Crémer, réduire et vérifier l’assaisonnement.

Au moment de servir, ajouter 125 gr de beurre très froid au cappuccino de champignons, et émulsionner au blender (ou, dans mon cas, au mixer plongeant).

Présentation

Lors de mon repas de fête, j’ai présenté le cappuccino dans de jolis bols, et j’y ai mis quelques dés de foie gras mi-cuit (que l’on trouve en bocal ou en torchon). Ca donne un petit « plus » au cappuccino, c’était à tomber !

Notre professeur de cuisine a, lui, utilisé une autre présentation :

·         4 tomates

·         ¼ de botte de ciboulette

·         Quelques pluches de cerfeuil

·         3 petits oignons rouges (de la taille d’une balle de ping-pong)

·         150 gr de farine

·         5 douzaines de petits escargots gris

Détailler les oignons en rouelles de 2 millimètres et les saler légèrement. Les fariner et les faire frire à 180°C. Egoutter et éponger sur une feuille d’essuie-tout.

Monder les tomates : ôter le pédoncule et les plonger 20 secondes dans l’eau bouillante. Les rafraîchir immédiatement dans de l’eau glacée et retirer la peau (qui se retirera d’ailleurs toute seule…). Les couper en quartier, éliminer la pulpe et détailler la chair en petite brunoise (dés d’environ 2 millimètres).

Rincer les escargots. Les faire suer sans coloration avec 50 gr de beurre, le reste des échalotes, et y ajouter la brunoise de tomates et la ciboulette. Rectifier l’assaisonnement.

Dresser les escargots au centre de l’assiette en donnant du volume, surmonter de quelques rouelles d’oignons frits. Verser le cappuccino tout autour, et décorer de pluches de cerfeuil.

Conseil : pour éviter la coloration des aliments lorsque l’on doit faire « suer », il suffit d’ajouter un du sel. Celui-ci va faire « dégorger » les aliments, qui vont alors rendre de l’eau, ce qui empêchera la coloration.

Si vous essayez, n'oubliez pas de me donner votre avis!!!

Posté par doucelola à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2010

Lecture en cours "Mois de février"

J’ai commencé cet ouvrage aujourd’hui. Si mes souvenirs sont bons, je l’ai eu pour mes 21 ans (c'est-à-dire l'an dernier), et je l’avais alors laissé de côté pour je-ne-sais-quelle-raison, puis j’ai décidé de le commencer… Et je ne le regrette pas !

livre_de_rachel_couv

Voici un très bref résumé de mon cru, mais qui ne dévoilera rien des surprises du livre :

Rachel est la dernière représentante de sa communauté juive, dans un village de l’Inde. Son époux, Aaron, est décédé depuis quelques années, et ses enfants sont partis fonder leur famille en Terre Sainte.

Dans sa solitude, Rachel se souvient des temps passés, de sa jeunesse, de son mariage, et elle va devoir mener un nouveau combat : sauver la synagogue où elle s’est mariée et dont elle s’occupe avec dévouement depuis des années afin que celle-ci soit un minimum préservée. Femme soumise au sein d’une famille juive traditionnelle durant ma majeure partie de son existence, Rachel va dévoiler alors sa force et sa détermination.

L’originalité de ce livre est la présence d’une recette traditionnelle juive et/ou indienne au début de chaque chapitre. Cette recette sera ensuite reprise dans le chapitre qu’elle débute. Puisque Rachel, femme et mère au foyer, a passé toute sa vie à cuisiner pour ceux qu’elle aime.

C’est un très joli livre, très vivant, avec de belles descriptions et très bien écrit. De plus, la vie de la communauté juive y est très bien expliquée, c’est vraiment intéressant à découvrir !

Posté par doucelola à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 février 2010

Noix de St Jacques au caramel de vinaigre balsamique

J’adore les noix de St Jacques, et nous sommes en plein dans la saison de ce mollusque subtil et festif.

Je l’ai utilisé afin de réaliser un velouté fort apprécié lors d’un repas de fête entre amis (je vous en parlerai bientôt), puis j’ai eu envie de réaliser une recette en les cuisinant tel quels. J’ai alors utilisé ma principale source d’information cuisinière, les blogs de cuisine !!!

C’est sur le blog des Gourmandises de Sylvie que j’ai trouvé mon bonheur ! Cette recette était tellement bonne que je l’ai faite deux fois en deux semaines (je l’aurai bien refaite si le prix des noix de St Jacques n’était pas aussi élevé…).

De plus, c'est une recette vraiment facile et rapide à réaliser!

La sauce de vinaigre donne un goût un peu sucré-salé à la recette, cela est très agréable, et d’ailleurs, désormais j’adore le vinaigre balsamique !!! J

CIMG1563

Noix de St Jacques au caramel de vinaigre balsamique

Ingrédients (pour deux personnes) :

·         Huit ou dix noix de St Jacques

·         20cl de porto

·         8 cl de vinaigre balsamique

·         1 cuillère à soupe de cassonade

·         1 cuillère à soupe d’huile

·         80 de beurre demi-sel

·         1 cuillère à soupe de farine

·         Sel, poivre

Verser le sucre, le vinaigre et le porto dans une petite casserole. Mélanger et faire réduire à feu vif, jusqu’à ce que le mélange ait l’apparence d’un caramel sirupeux.

Hors du feu, y incorporer 60gr de beurre et du poivre.

Saler, poivrer et fariner légèrement les noix de S Jacques. Les faire dorer 1 minute par face dans l’huile et 20gr de beurre (j’ai utilisé de l’huile de colza afin de ne pas avoir de « goût », comme avec l’huile d’olive que j’utilise habituellement).

Dresser les noix de St Jacques sur les assiettes, les entourer d’un cordon de caramel de vinaigre balsamique, et servir.

J’ai accompagné ce plat de riz pilaf.

Ce fut un véritable délice !!!

Posté par doucelola à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 février 2010

Les meilleures choses sont les plus simples…

…ou comment réaliser son plat préféré en deux temps-trois mouvements !

Il se trouve que j’adore le saumon sous toutes ses formes. Fumé, frais, grillé, à la vapeur, avec des pâtes, du riz, en carpaccio… De plus le saumon est un poisson gras, mais dans le bon sens du terme. Il est bourré d’oméga3, et il est recommandé d’en manger en période d’examen, de stress, de fatigue, de déprime…

Toujours est-il que mon chéri va commencer divers projets qui risquent de compter pour notre avenir commun, et qui seront déterminants pour sa vie professionnelle. Et en bonne amoureuse que je suis, j’ai décidé de lui faire un petit repas « stimulation cérébrale et zénitude pour le jour J ». J’ai donc réalisé un saumon en papillote et une salade de lentilles.

La recette du saumon est des plus simples et est sortie tout droit de ma ptite tête, mais n’empêche qu’on s’est ré-ga-lé !!!

Saumon

Il est tout mignon tout rose, ce joli pavé!!!

Pour deux personnes : deux pavés de saumon – de la crème fraîche (allégée pour moi) – jus de citron – aneth – sel – poivre

Couper deux feuilles d’aluminium et déposer un pavé de saumon sur chacune.

Dans un bol, mélanger six cuillères à soupe de crème fraîche, du jus de citron (environ deux cuillères à café), du sel, du poivre et de l’aneth (à doser selon les goûts. Personnellement j’adore, donc j’en ai mis quatre bonnes cuillères à soupe).

Refermer les papillotes, et enfourner 20 minutes à 225°C.

Déguster immédiatement.

Ce fut un délice ! A recommencer au plus vite !!!

Posté par doucelola à 16:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]