Je voudrais vous parler d’un livre que j’ai lu dernièrement. Comme énoncé dans mes résolutions, je réussis à lire au moins un livre par mois, voire plus. Et ça me fait du bien !

J’ai donc lu « L’Etrangère de St Pétersbourg » d’Annie Degroote.

1050030_3023980

Au début du XXème siècle, Raphaëlline, une jeune fille issue d'une riche famille du Nord de la France, découvre dans la cave familial une malle appartenant à sa mère et regorgeant de trésors.

Nous allons alors découvrir l’histoire de Blonde Vaneyck, jeune Française des Flandres qui vient vivre à St Pétersbourg avec son père et sa nouvelle belle-mère, Katia, qui est russe… La découverte de cette contrée, à la fin du XIXème siècle, va se révéler être une très riche aventure pour la jeune demoiselle, elle va y faire l’apprentissage des inégalités sociales qui, malgré la fin du servage, subsistent lourdement sur le territoire russe, et elle va également y faire la rencontre de nombreux hommes qui changeront sa vie à tout jamais.

Je ne souhaite pas divulguer trop d’informations, afin de ne pas gâcher le plaisir d’une éventuelle lecture pour vous… J’ai beaucoup aimé ce livre, et j’avais du mal à le lâcher le soir avant d’aller dormir. J’ai trouvé la fin un peu tirée par les cheveux, mais bon, pas tant que ça… Juste que la vie de Blonde a été d’une densité incroyable !

De plus, j’ai toujours été attirée par la Russie. Et une de mes amies a vécu l’histoire inverse de Blonde : elle est russe, et est venue vivre en France lorsque sa mère a épousé un Français ! Mais ce livre m’a encore plus donné envie d’y aller un jour, de visiter ce magnifique pays, d’approcher son peuple et ses coutumes ! La vie russe de cette époque y est très bien décrite, que ce soit le quotidien des grandes villes ou la vie des paysans dans les datchas.

Si vous aimez les histoires d’amour, la Russie et les romans historiques, je vous conseille ce livre !